Museum Negara

Phoenix et PivoinesJe me suis inscrite pour etre guide volontaire au Musee de Kuala Lumpur, allez, on peut le dire: c’est genial, c’est fou tout ce qu’on peut apprendre sur l’histoire, la culture, le peuple d’un pays durant la formation des guides.

J’adore.

Mais quel boulot!

Avant j’avais une petite vie tranquille, ok, beaucoup de voyages et une vie multiple, mais bon, j’etais habituee, ma petite tete se dirigait doucettement vers la vieillesse , peut etre meme qu’elle se disait tiens je vais commencer a oublier des choses, ca ne sert plus a rien, je vais rester tranquille a ne rien faire.

Et la, tout a coup, la pauvrette, (ma tete) elle ne sait plus ce qui lui arrive, elle se paye une a deux conferences par semaine, en anglais s’il vous plait, des cours, des lecons a apprendre…

On lui demande en plus de prendre des notes et cerise sur le gateau d’apprendre par coeur des textes longs, compliques, emplis de notions inconnues, et le tout en anglais.

Aie ca a ete dur au debut, j’au bien vu que mon cerveau n’etait pas content du tout de ce travail supplementaire que je lui imposais.

Pour apprendre a guider au musee, on doit faire des « presentations ». On choisit son theme, la galerie, le sujet, un objet, ou deux objets, on fait les recherches, on ecrit son topo, on a le droit de piquer tout ce que l’on veut sur google, ou dans la bilbliotheque du musee, et hop, presentation devant son groupe de travail. Une fois, deux fois, trois fois.

J’ai deja fait deux presentations, la premiere fois j’etais morte de trouille, il m’avait fallu deux semaines pour apprendre deux pages de texte, d’ou l’on voit l’age de la grand-mere! j’ai raconte mon truc, les menhirs en Malaisie, comme ca, a toute vitesse, sans respirer, personne n’a rien entendu, ils avaient juste envie de respirer a ma place…

Pour la deuxieme presentation, je maitrisais bien mon sujet, mon texte, mes notes, mon anglais, bof, j’ai pense a mieux respirer et a regarder tout mon public, mais je n’ai pas bien suivi mon plan, et je n’ai pas dit tout ce que je voulais dire, mais bon, il y a du progres, et la tete commence a suivre.

Publicités

A propos danypicot

I travel a lot, living in France, London and Kuala Lumpur. I love my family, hubby, children, my three grand children, gardening, travels and meeting my friends and people around the world.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Museum Negara

  1. Brigitte dit :

    GENIAL !!!

  2. Tifenn dit :

    Wow, je suis admirative et super contente pour toi. Ca doit être fascinant, et d’apprendre et de transmettre…bravo bravo bravo :-))

  3. Lôlà dit :

    Moi aussi je te félicite !
    Et ta description du premier exposé m’a rappelé mon premier essai au lycée, en première, je crois. Histoire ? Je ne sais pas. Mais j’ai battu le record du son et de la vitesse. Personne n’ a rien suivi ni enregistré. Le prof m’a dit, « c’est bien mais on ne peut pas suivre, il faut faire des arrêts de temps en temps, c’est pas une course contre la montre ! »
    Ouarfff !!

  4. gwenola Vigouroux dit :

    Chapeau chère Kitem, très sincèrement!
    J’aime ce qui crée, ceux qui creent, ceux qui foncent et y vont!
    Bravo bravo bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s